French

Karine Deshayes, Delphine Haidan & Thomas Palmer

Ivan Magrin-Chagnolleau

Deux Mezzos sinon rien !

Deux grandes mezzos, Karine Deshayes et Delphine Haidan, accompagnées par le merveilleux pianiste Thomas Palmer, ont décidé de nous offrir un magnifique programme de duos d’opéras. Les duos écrits pour mezzos étant quasiment inexistants, il leur a fallu adapter de grands duos du répertoire pour leurs voix. Et le pari est parfaitement réussi ! Leurs voix se mélangent magnifiquement, et il y a une grande complicité entre elles, tant sur le plan vocal que sur le plan musical. Le pianiste Thomas Palmer accompagne avec une grande délicatesse ces deux voix sublimes.

Au programme, le duo « Son nata a lagrimar » de Jules César de Haendel. Puis une exploration mozartienne avec trois duos extraits de La Clémence de Titus, Les noces de Figaro et Cosi Fan Tutte. Nous avons eu du Tchaïkovsky avec Les Larmes, puis le duo « Slikhai I ui » d’Eugène Onegin. Un moment magnifique suspendu dans le temps avec le sublime duo « Sous le dôme épais » de Lakmé de Léo Delibes. Nous avons eu ensuite le plaisir de pouvoir écouter Thomas Palmer dans un prélude de Rachmaninoff, le numéro 2 de l’opus 3.

La deuxième partie du concert nous as permis d’écouter un magnifique duo de Fauré intitulé « Puisqu’ici bas toute âme », deux duos de Massenet dont le très beau « Tu me l’as dit ce nom » de Cendrillon, la prière d’Hänsel et Gretel de Humperdinck, et enfin la fameuse barcarolle « Nuit d’amour » des Contes d’Hoffman d’Offenbach. Le bis nous a permis d’explorer la comédie musicale américaine avec une très belle version en duo de « Over the Rainbow » tiré du Magicien d’Oz (Harold Arlen, Edgar Yipsel Harburg). Il n’existe malheureusement pas encore d’enregistrement de ce programme, mais j’espère que ces trois grands artistes envisageront de l’enregistrer prochainement pour le plus grand plaisir de nos oreilles et pour de très belles émotions garanties.


Biographie d’Ivan Magrin-Chagnolleau