French

Notre Petite Sœur
de Kore-Eda Hirokazu

Ivan Magrin-Chagnolleau

8ee6f507b8

Le cinéma du tissage de liens

Kore-Eda Hirokazu continue son cinéma sur le tissage de liens. Notre Petite Sœur est un film magnifique, qui raconte l’histoire de trois sœurs adultes vivant ensemble, et qui accueillent dans leur grande maison leur jeune sœur cadette qu’elles n’ont pratiquement pas connue.

Les actrices sont formidables, très bien dirigées, et très bien filmées. C’est un film très sensible, très émouvant, et d’une très grande simplicité apparente. Mais cette simplicité apparente repose sur des choix cinématographiques conscients et réfléchis. Il y a notamment une très belle utilisation de la musique, une direction de la photographie très épurée et très efficace, et une mise en scène de l’espace intérieur et extérieur brillante.

Dans ce film, il est beaucoup question de la mémoire et du souvenir. Ces thèmes sont abordés à travers une très belle réflexion philosophique et spirituelle. La nourriture est également très présente, et le partage des repas permet aux personnages de tisser des liens de convivialité, qui deviendront ensuite des liens affectifs.

C’est véritablement un cinéma qui explore les liens du cœur, qui sont à mon sens les plus importants, et trop rarement explorés au cinéma, sauf peut-être dans le genre de la comédie romantique. Heureusement qu’il existe des cinéastes comme Kore-Eda Hirokazu, qui n’ont pas peur d’aborder un tel sujet, et qui le font brillamment sans tomber dans la mièvrerie ou la sensiblerie.

Réalisateur : Kore-Eda Hirokazu
Scénario et dialogues : Kore-Eda Hirokazu
Photo : Takimoto Mikiya
Décors : Mitsumatsu Keiko
Musique : Kanno Yoko
Montage : Kore-Eda Hirokazu
Son : Tsurumaki Yutaka
Interprètes :
Ayase Haruka (Sachi)
Nagasawa Masami (Yoshino)
Kaho (Chika)
Hirose Suzu (Suzu)


Biographie d’Ivan Magrin-Chagnolleau