French

Présentation du numéro sur Théâtre Éducation

Joëlle Aden & Ivan Magrin-Chagnolleau

To Cite this Article

APA : Aden, J. & Magrin-Chagnolleau, I. (2015). Présentation du numéro sur Théâtre Éducation. p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e , 2 (1-2). http://www.p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e.org/?p=1263&lang=fr

Chicago : Aden, Joëlle, and Ivan Magrin-Chagnolleau. « Présentation du numéro sur Théâtre Éducation. » p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e 2, no. 1-2 (Printemps-Automne 2015). http://www.p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e.org/?p=1263&lang=fr

MLA : Aden, Joëlle, et al. « Présentation du numéro sur Théâtre Éducation. » p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e 2.1-2 (2015). http://www.p-e-r-f-o-r-m-a-n-c-e.org/?p=1263&lang=fr


Quelle est notre responsabilité en tant qu’éducateurs, chercheurs, artistes, intellectuels dans le développement de valeurs telles que l’empathie, la créativité, la solidarité, le respect de l’autre ? Cette question est aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

À l’heure où les crédits alloués à l’éducation et à la culture sont réduits année après année, il devient de plus en plus difficile pour les artistes, les chercheurs et les éducateurs de relever ensemble le défi d’une éducation aux arts et par les arts. De très nombreux pédagogues, dans le monde entier, rappellent le besoin urgent de rénover les systèmes éducatifs qui ne répondent plus aux réalités du 21ème siècle.

Au moment où nous avons atteint les frontières physiques de la planète que nous partageons et où nous explorons les frontières symboliques de la conscience humaine, il nous faut inventer des chemins de connaissance inédits pour répondre aux changements écologiques, informatiques, biologiques et technologiques.

C’est dans cet entre-deux que les auteurs de ce numéro se situent. Ils explorent des pistes pour refonder les systèmes éducatifs tout au long de la vie.

Il est presque devenu utopique aujourd’hui de défendre ce système éducatif, et a fortiori de défendre l’éducation artistique. Et pourtant, nous croyons vivement que la place des arts en éducation est essentielle pour ce qu’elle permet : l’apprentissage de la citoyenneté, le partage de valeurs communes, le développement d’attitudes d’empathie et de compassion, la curiosité et la créativité. Une approche esthétique, poétique du monde offre un lieu, une hétérotopie, pour réfléchir collectivement à notre humanitude.

C’est dans ce contexte et avec ce projet à l’esprit qu’a eu lieu à Paris le congrès mondial IDEA 2013, dédié à l’éducation artistique et plus particulièrement à l’éducation théâtrale, sous le patronage de Catherine Tasca, ministre de la culture et de la communication.

Ce numéro rassemble une partie des articles issus de communications et d’ateliers pratiques présentés au cours du congrès qui s’est tenu début juillet 2013.

L’association Internationale IDEA (International Drama/theatre in Education Association) regroupe des artistes, des éducateurs et des chercheurs dans plus de 80 pays membres. Elle offre un lieu de rencontres et de débats transculturels autour des questions posées plus haut. Les organisateurs du congrès de Paris s’étaient donné pour objectif principal de tisser plus de liens entre les chercheurs et les praticiens en organisant notamment la diffusion des résultats de travaux innovants au sein de la mouvance internationale.

Le congrès 2013 a donc mis un coup de projecteur sur la dimension de la recherche et pour la première fois dans l’histoire des congrès IDEA, dont le premier s’est tenu en 1992 à Porto, les rencontres de Paris se sont ouvertes par une journée des doctorants visant à donner une visibilité à des recherches émergentes. John O’Toole a fait, avec les doctorants et un public très nombreux, un tour d’horizon imagé des questions épistémologiques brûlantes. Georges Belliveau, quant à lui, a mis en scène l’approche émergente de l’A/R/Tographie qu’il présente dans ce numéro.

Pour la première fois également, ce congrès a mis en avant les liens entre les pratiques performatives, l’éducation et les recherches en neurosciences. Alain Berthoz et quelques autres contributeurs à l’avant garde de ce mouvement ont ouvert une voie. Nous retrouvons dans ce numéro plusieurs contributions qui s’intéressent plus particulièrement aux recherches sur les émotions, la perception, l’empathie, la conscience de soi ou encore la mémoire.

À l’interface des arts de la scène et des dispositifs éducatifs, nous trouvons
– l’analyse du processus créatif ;
– l’acte pédagogique et les processus d’apprentissage et de transformation ;
– le théâtre comme outil d’apprentissage des langues.

Le congrès 2013 a en particulier tenté de répondre aux questions suivantes :
– Considérer les arts en lien avec l’éducation ne revient-il pas à asservir la création artistique et à lui enlever de facto sa spécificité ?
– Les arts de la scène tout comme l’éducation sont soumis à l’hybridation culturelle et l’hypermédiatisation de nos sociétés. À quelles émergences cela donne-t-il lieu ?
– En quoi les recherches en neurosciences bouleversent-elles les conceptions des artistes et des éducateurs ?

Nous espérons que ce numéro et la très grande qualité des articles qu’il contient contribuera à faire avancer le débat sur ces différentes questions.

Nous vous souhaitons une très bonne lecture !


Biographie de Joëlle Aden
Biographie d’Ivan Magrin-Chagnolleau